La journée Portes Ouvertes

Hortense


La journée portes ouvertes de la faculté Jean Monnet a eu lieu le samedi 10 février.
Ce fut l’occasion pour les élèves de la Grande Ecole du Droit de présenter leur formation aux futurs étudiants.


Dès 10 heures du matin, de courageux élèves se tenaient derrière le stand de la Grande Ecole du Droit afin d’aider les lycéens dans leur orientation universitaire. Ces derniers présentaient l’excellence de leur double diplôme universitaire.


Tout au long de la journée, les lycéens venaient s’informer auprès des GED, paraissant plus que jamais convaincus par l’originalité de cette formation. Les étudiants de la Grande Ecole du Droit donnaient aux futurs étudiants de précieux conseils afin que ces derniers puissent mettre toutes les chances de leur côté pour intégrer la formation.


La JPO fut l’occasion pour les élèves de première année de mettre à exécution les conseils donnés lors des professional projects afin de présenter au mieux leur école aux futurs étudiants en droit. Ce fut également le moment opportun pour rassurer les parents quant à l’orientation de leurs enfants vers une carrière juridique.


J’ai eu l’occasion de présenter la GED à des lycéennes très intéressées par la formation. Ces dernières étaient extrêmement bien informées sur le diplôme universitaire Grande Ecole du Droit et posaient des questions très pertinentes quant aux débouchés de la formation et du travail fourni induit par ce diplôme universitaire. J’ai notamment aiguillé une élève de mon ancien lycée avec laquelle j’avais auparavant discuté lors d’une présentation de la GED à mon lycée afin de l’orienter dans son choix de formation universitaire.


Après avoir discuté avec les lycéens, je relève que nombreux sont ceux intéressés par la Grande Ecole du Droit qui hésitent avec une classe préparatoire littéraire ou avec une préparation D1. Pour les convaincre de postuler à la GED, nous avons mis en évidence l’originalité et l’excellence de notre diplôme axé sur l’international. En effet, à terme, les élèves de la GED partent en quatrième année à l’étranger dans l’université de leur choix afin de valider un Master of Law (LLM). Ce diplôme est unique en France, inégalé par aucune autre formation juridique.


De plus, la JPO fut le moment opportun pour passer un moment avec les deuxièmes années en dehors du cadre scolaire et de partager avec eux notre ressenti sur le premier semestre. Ces derniers étaient à notre écoute et attentifs à nos impressions.


Cette journée fut un véritable bilan positif. En effet, nombreux sont les brillants étudiants ayant pour projet d’intégrer la GED en septembre prochain. Nous espérons voir postuler sur la plateforme de la faculté Jean Monnet de nombreux lycéens prêts à s’impliquer au sein de la GED et notamment dans l’AEGED afin de permettre le bon fonctionnement de notre diplôme universitaire d’excellence.

 

Jason


Je m’appelle Jason Koehrer. Je suis étudiant en première année à la Grande École du Droit, et ce 10 février 2018, j’ai participé à la Journée Portes Ouvertes de la faculté Jean Monnet au stand de la GED.

Ouverture à 9 heures, fermeture à 17 heures, et malgré l’épisode neigeux, les intéressés étaient au rendez-vous.

La journée a été une expérience enrichissante, la prise de parole en face d’étudiants et de parents m’a permis d’en apprendre plus sur moi mais également sur ce que je pensais personnellement de la GED, les points qui m’intéressaient le plus, qui étaient également ceux qui revenaient le plus souvent dans mes explications.

Cette journée a aussi été l’occasion de confirmer les choix de certains élèves encore indécis, et de récupérer les adresses mails des plus motivés et intéressés, de leur donner un aperçu de de la vie à la faculté, mais surtout leur donner le plus d’informations possible sur la GED et les avantages conséquents qu’elle apporte. Ainsi nos discours reprenaient souvent les points importants tels le LLM, la cohésion de groupe et l’entraide au sein de la GED, la professionnalisation au travers de l’AEGED.

Durant cette journée, toute l’équipe s’est beaucoup investie, chacun s’est expliqué, exprimé, faisant au mieux pour répondre à toutes les questions parfois spécifiques et complexes. Dans les rares cas où nous ne pouvions pas répondre, notre co-directeur Pierre Delassis prenait le relai.

Cette journée a également été une expérience valorisante. Etre directement face aux concernés et qui sait peut-être futurs sélectionnés, pouvoir les convaincre, fait que l’on a une réelle liberté et un rôle concret à jouer. Cela a été un réel plaisir de voir que des élèves ne sachant pas vraiment quoi faire avant cette journée s’étaient décidés avant de nous quitter.

A côté des moments où nous étions occupés à charmer les arrivants, nous pouvions également profiter de la journée pour parler d’éléments plus internes à la GED, les futures missions, l’engagement de chacun, et ne nous mentons pas, la future soirée.

En définitive, cela a été une bonne journée.