Runassceaux 4.0 : Vaincre la mucoviscidose en donnant son souffle à ceux qui n’en n’ont plus

         C’est le 30 septembre dans le majestueux Parc de Sceaux, lors d’un beau jour d’autonome ensoleillé, qu’était organisé la session 2018 des Virades de l’Espoir : une course organisée dans l’objectif de lever des fonds afin de participer au combat contre la mucoviscidose.

1

Depuis 1985, les Virades de l’Espoir ont réussi à récolter plus de 110 millions d’euros, à la fois investis dans la recherche, dans la rémunération des postes de soins ; mais également dans l’accompagnement des familles frappées par la mucoviscidose. Afin de récolter des fonds, les Virades s’emploient à réunir chaque année, pour la course qu’ils organisent, le plus de personnes possibles. Que vous soyez sportif ou non, jeune ou plus âgé, l’évènement est ouvert à tous et propose trois modalités de parcours différentes : une course (de 5 ou 10 kilomètres), un jogging (d’1, 5 ou 5 kilomètres), mais également une marche de 5 kilomètres. Vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas prendre part à la course, mais souhaitez quand même apporter votre soutien à la cause ? C’est tout à fait possible ! Vous pouvez vous inscrire en tant que bénévole, ou bien directement faire un don : tout le monde peut donc soutenir la noble cause que défendent les Virades de l’Espoir.

           
        3   Il existe dans la Grande École du Droit, et ce depuis 4 ans, l’équipe Runassceaux. Cette équipe s’occupe chaque année, non seulement, de rallier des étudiants de la GED, que ce soit pour la course ou le bénévolat ; mais elle organise aussi une collecte de fonds qu’elle reverse à l’association « Vaincre la Mucoviscidose ». L’équipe Runassceaux est, cette année, composée d’étudiants de deuxième année (sur la photo et de gauche à droite : Wafaa El Aryani, Guillaume Huan, Camille Quitana et Valentine Labaume). Ces 4 étudiants motivés ont repris le flambeau pour cette 4èmeannée d’existence de Runassceaux, et n’ont en aucun cas failli à leur mission. Ils reprennent ainsi les rênes de ce beau projet, initié à l’origine par Emma Laudinat, ancienne élève de la Grande École du Droit, désormais en Master 2 à l’Université Panthéon Sorbonne en Droit, économie et gestion de l’audiovisuel. Au moment de la création de Runassceaux, elle a été épaulée par trois autres camarades dont : Mai Le Van, actuellement en Master 2 à l’Université Paris Dauphine en Fiscalité de l’entreprise, Anne-Isabelle Legouy, désormais en M2 à l’Université Paris-Sud en Droit privé fondamental, ainsi que Mayeul Lelièvre maintenant en M2 à l’Université Panthéon-Assas en Droit et économie

           4
Runassceaux a, cette année encore, rempli brillamment sa mission en réussissant à mobiliser 390€, mais aussi, en mobilisant de nombreux élèves prêts à donner de leur personne. Que ce soit en étant bénévole, ou en participant à la course, les élèves ont su transmettre leur bonne humeur, leur goût du partage et de l’échange, toujours présent dans
cet évènement que sont les Virades de l’Espoir. Tandis que certains étudiants distribuaient les dossards, d’autres s’employaient à baliser le parcours, à aider au ravitaillement, à distribuer les médailles, ou tout simplement, à participer à la course. Les opportunités d’apporter son soutien à la cause étaient multiples ; et Runassceaux autant que les élèves de la GED, toujours plus motivés, n’ont pas manqués de s’enquérir de ces opportunités en aidant et soutenant, là où le besoin s’en faisait ressentir.

2

            Nous remercions particulièrement toute l’équipe Runassceaux pour son excellente organisation et sa capacité à soutenir aussi ardemment une cause ! Des remerciements aussi, à tous les coureurs, marcheurs et bénévoles ayant donnés de leur temps, de leur personne et de leur souffle ; et à ceux qui n’en avait plus !

Jeanne Tabey