Une nouvelle aventure, un premier semestre

La (pré)rentrée

Après de nombreuses discussions via le groupe Messenger, nous, les GED1, avons enfin pu nous rencontrer pour la première fois ensemble pour assister à la réunion de prérentrée. On s’était donné rendez-vous 30 minutes en avance afin d’avoir le temps de discuter et d’apprendre à se connaître. Ce moment était vraiment rassurant. En effet, les peurs initiales de se retrouver isolé ont rapidement été oubliées. Tout le monde était très accueillant et on s’est vite rapproché(e)s, notamment grâce à la semaine d’intégration.

La semaine d’intégration

Cette semaine était une nouveauté à la GED puisque les années précédentes, il s’agissait de partir en WEI (weekend d’intégration). A travers cette semaine d’intégration, on a appris à mieux se connaître à travers différentes activités telles que des batailles d’eau ou des compétitions de danse et soirées organisées par les générations précédentes (GED2 et GED3). Même si ce n’était pas un WEI, cette rentrée reste un succès. De plus, on est passé de GEDrien à des GED1, sans oublier la tradition du parrainage. Certain(e)s se sont retrouvé(e)s avec un parrain/une marraine, et d’autre avec deux marraines. Enfin, pendant cette semaine, nous avons assisté à la réunion de rentrée officielle de la GED. Les noms qu’on nous avait donné pendant la semaine d’intégration portaient enfin un visage ! C’était notre premier contact avec la direction ainsi qu’avec certains de nos futurs professeurs.

Les cours/La vie pendant le confinement

Les trois premières semaines de cours se sont déroulées en présentiel. Ensuite, il y a eu un système d’hybridation qui a duré quelques semaines avant de passer au full-distanciel qui était beaucoup plus encouragé. Pour certains, le full-distanciel ne les dérangeait pas vraiment alors que pour d’autres, les problèmes de connexion se sont enchainés. C’est à ces moments-là que l’on s’est senti très content d’être à la GED. En effet, sans le groupe Messenger et les parrains/marraines, le semestre aurait pu être une horreur mais entre gedois nous n’avons pas hésité à s’entraider et à s’encourager mutuellement. Dès qu’une personne avait des problèmes d’internet, on le signalait au professeur. Ainsi, même si on ne pouvait pas se voir, les liens entre gedois n’ont cessé d’évoluer.

Le LLM Roadshow

Le LLM Roadshow s’est déroulé en ligne cette année. Tout d’abord, trois universités se sont présentées : Georgetown University, Cardozo University et Queen Mary, des universités très reconnues à travers le monde. En tant que GED1, c’était l’occasion de réfléchir un peu plus par rapport à cette fameuse année de LLM et d’en apprendre davantage par rapport aux différentes options qui nous sont offertes. Ensuite, plusieurs anciens élèves de la GED ont partagé leur expérience de LLM. Cette réunion était très utile mais plus que ça, cela a été un réel mood booster. En effet, le fait de voir ce qui nous attend et des anciens élèves qui sont en train de travailler dans des cadres internationaux nous a vraiment projeté dans l’avenir. Avant cet évènement, le LLM était quelque chose de très vague pour moi mais le fait d’avoir assisté à cette réunion m’a vraiment motivé à travailler pour pouvoir faire mon LLM de rêve.

L’esprit gedois persiste même pendant le confinement

Pendant le confinement, plusieurs moyens ont été élaborés afin de ramener la bonne humeur. Suite à la création d’une équipe appelée Gediconfinement, un compte Instagram ainsi qu’un compte discord ont été créés. Il y a aussi eu un débat sur l’élection présidentielle américaine. Enfin, les gedois se sont réunis autour de jeux tels que le loup-garou en ligne ou encore Among us. Ces jeux ont été beaucoup appréciés, surtout avec les premiers partiels qui arrivaient à grand pas. En plus de l’équipe gediconfinement, le pôle de promotion a finalisé le nouveau modèle de pulls de la GED !

Les premiers partiels

Etant donné que nous n’avions pas passé d’examen depuis le bac de français, ces premiers partiels ont été particulièrement stressants, notamment du fait qu’ils étaient doublés d’une incertitude. Au départ nous n’étions pas certains des conditions exactes des partiels : en ligne ? en présentiel ? quel type d’examen ? Heureusement, à quelques semaines de l’examen la plupart des professeurs ont pris des décisions : ce seraient surtout des Q.C.M. à distance. Maintenant, il ne restait plus qu’à réviser. Le seul examen qui était en présentiel était celui de droit constitutionnel mais en réalité, cela nous a donné l’opportunité de se revoir avant la fin de l’année !

La Xmas

Pour clore l’année, l’équipe gediconfinement a organisé une Xmas en ligne. Dans un premier temps, on a fait un récapitulatif de l’année, puis la direction a pu s’exprimer et enfin on a discuté entre nous dans des petits groupes. Dans un deuxième temps, des prix ont été attribués à différentes personnes suite à un quiz. L’humour et la bonne humeur étaient présents tout au long de cette soirée. On a donc terminé cette année et ce premier semestre avec le sourire aux lèvres 😉

Par Sarah INSDORF, étudiante en 1ère année à la Grande École du Droit

The welcoming of a new « GEDeration »

Last year, we decided to build a team in order to start organising the huge orientation week-end! Once the team was constituted, we had one initial objective: finding the best place to welcome the new « Grande Ecole du Droit » students. After long hours of research, we finally found a perfect cottage located in the French countryside, two hours away from Paris. During the summer, several meetings were organised to plan all the activities and the way the week-end should progress. Lire la suite

Tips & advice to organize an integration week-end (called WEI by students)

First of all you have to find a place to stay for the week-end, at least one night and it is not easy mostly because of your shoestring budget (a student budget is by definition very small) and because most owners are afraid to rent to a large group of students. Indeed they fear to find their place completely ravaged. So, you have to be patient and have a strong competence in negotiation to find the perfect place to rent for the WEI. Then you have to rent one or more buses to transport everyone (for more advice, please contact Manon Bourdin, the GED student who did this task). With the price of both, you can make a budget that every student who wants to attend the WEI will have to pay (to have an order of magnitude, our was 70€ per person), write a document to inform the students of the price, what is included in it, what they have to bring, documents they have to give, internal rules they have to sign … (to have the document written by Manon Bourdin and Héléna Chéron GED students please contact them).

12311903_1208988025783627_827345692_o

Students just arriving at the WEI.

Lire la suite

Being part of a group

On September 18th 2015, the GED students gathered at the Tour First for the annual meeting with our partner EY. It was a new beginning that had a déjà vu feeling. For the older ones it was the start of another year and for the youngest, a smooth but enlightening way to discover a unique aspect of La Grande Ecole du Droit.

12167775_1539382729684961_1197196622_n

A warm welcome to the first year GED students with a home-baked cake.

The GED is an ever-changing structure thanks to the arrival of new students : each year more and more undergraduates choose the GED among the innumerable possibilities of APB (Admission Post Bac). The GED is growing and so is the importance and the need to have a stronger and cohesive team spirit. In order to strengthen our group dynamic, we honored a tradition established by our seniors: organizing events to welcome and integrate the GED1.

In this logic, the well-known GED freshers’ day has significantly been lengthened to a freshers’ week-end from September 25th to 26th (also called the WEI). The WEI took place in the Aube. Far away from Sceaux and its academic atmosphere. It is a way to enjoy each other’s company before tackling the huge amount of work given by October. Cheerful atmosphere, obstacle races, songs,… a whole week-end to discover each other and to reassert the bonds between the different years of the GED. Some students of the Law and Economy courses of Assas were also there to dance and sing with us. It was not just an occasion to get to know each other but also a way to discover our students’ secret talents.

12170168_1539382603018307_1704334510_n

GED students enjoying an activity during the WEI.

Then came freshers’ night that concluded this two weeks of integration.

12171366_1539382676351633_1764950937_o

Some GED students at the first WEI.

The will to integrate new GED students can also be seen in our every day lives. We remain a group that shows everyday its cohesion. For instance, the tutorial system has been reinstated this year to enable dialogue between the different promotions of the GED.

Being part of group, feeling integrated… Here are some examples of goals that we want to achieve with success.

Information collected by Elise Wagner
Written by Juliette Tironneau

Everyone remembers their first time.

For the Grande Ecole du Droit, it was the weekend of September 25th. This first WEI (Integration Week-End) was not only a success from an organizational point of view but also regarding the welcoming atmosphere. The holiday cottage, located in the region of Aube, as well as the mean of transport (coach) had been booked by Manon Bourdin (a second year student).

The setting was perfect for a chilled-out stay: a river, a wood, horses (the cottage was actually an equestrian centre). To cut a long story short: nature was surrounding us. The Association’s bureau spared no expense on food, or at least no one was thirsty… “What do the people want? Bread and circuses”: well, the first year students were well served. Indeed, a lot of “traditional” activities were put in place such as: a beret, an obstacle course, a musical quiz, a dance show off…

However this WEI’s success is not only due to the effective integration of the freshers but also to the alliance the Grande Ecole du Droit and the Bi-cursus Droit-Economie of Assas. Few of them were with us, but still, a bunch of courageous students from the Parisian Law University came in order to celebrate the beginning of the school year (for students, any event is an excuse for celebration).

In the end, this year started in a very exciting way for everyone: the GED1 discovered their mates, the GED2 discovered their little protégés and the GED3 are enjoying their last time in France before living for their LL.M next year.

By Tom Guelimi